Quadruple assassinat dans la rue de la Morgue (Les Nécrophiles Anonymes, #1)

Quadruple assassinat dans la rue de la Morgue - Cécile Duquenne Un bon point pour commencer: la superbe couverture, en bonne harmonie avec les personnages représentés. Inversement, la quatrième de couverture, fort peu alléchante, ne fait de loin pas justice à l'ouvrage, que j'ai trouvé d'une lecture très agréable (même si émaillée de quelques coquilles et erreurs de composition... déformation professionnelle oblige, tout cela me saute très facilement aux yeux).

On commence très fort niveau personnages, puisque nos deux larrons, Népomucène et Bob, apprécient visiblement de mener des expériences à la morgue — mais le tout avec un flegme et une vision quasi "gentlemanesque" de la chose qui parviennent à effacer le côté quelque peu dérangeant de la chose, et à les rendre d'emblée attachants. Les lieux choisis (la morgue, le repaire du taxidermiste) ajoutent à l'atmosphère atypique de l'histoire. Tout cela contrebalance les aspects "classiques" du vampire (beauté surhumaine, pouvoirs de domination) avec un certain humour au second degré, et donne un petit cachet "cabinet de curiosités" à l'affaire. Quant aux dialogues, ils constituent bien souvent de petits bijoux d'échanges.

J'ai un peu regretté que l'histoire soit si courte, car j'aurais aimé voir plus d'échanges entre les deux personnages, notamment. D'un autre côté, il s'agit d'un premier volume, et il ne fait nul doute que plus, bien plus sera révélé dans les volumes suivants. L'intrigue en elle-même, si elle n'est pas des plus originales, est plutôt bien menée; par contre, elle ne satisfera pas, je pense, les amateurs d'enquêtes plus complexes (l'intérêt porté l'est plus aux personnages qu'à ladite enquête, j'ai d'ailleurs assez vite soupçonné qui était le coupable).